Familizine

Donner des compléments nutritifs aux enfants ?

Vos enfants ont du mal à s’endormir, ils manquent souvent de tonus ou ils sont en passe de passer des examens importants. Ce sont autant de raisons qui peuvent vous pousser à leur donner des compléments alimentaires, surtout que ces derniers sont en vente libre dans les grandes surfaces, pharmacies et parapharmacies en ligne. Vous êtes en droit de vous poser la question si ces suppléments nutritionnels sont réellement bénéfiques pour eux.

Vos enfants ne manquent de rien

Que votre enfant soit encore jeune ou un adolescent, si l’envie de lui donner un coup de pouce avec des compléments alimentaires vous vient, déterminez tout d’abord s’il en a réellement besoin ou non. En effet, un enfant qui mange sainement et régulièrement (fruits, légumes, céréales, viandes blanches et rouges, pain,…) dispose de tous les nutriments qui vitaux pour le fonctionnement de son organisme. Il serait donc superflu d’ajouter cette supplémentation.

S’en tenir aux conseils de votre médecin

A cause des surdosages ou des effets secondaires provoqués par ces suppléments nutritifs, l’automédication peut également être source de différents troubles chez votre enfant. Il en est de même pour les produits issus de la phytothérapie, qui peuvent être à l’origine de réactions indésirables chez l’enfant. Il est donc préférable d’en référer à un praticien pour qu’il prescrive une cure adaptée à chaque besoin (maladies, carences,…).

Des besoins spécifiques suivant l’âge

Il est possible d’envisager la prise par votre enfant de compléments alimentaires en tenant compte de son âge. S’il a entre 4 et 5 ans, il se peut qu’il soit en manque de fer ou de vitamine D, un élément nécessaire à la fixation du calcium au niveau des os et à la construction de la masse osseuse. Pensez aussi à booster son organisme avec de la vitamine C, surtout s’il est très actif ou aime bien faire du sport.