Familizine

Enfant hyperactif : les activités sportives adaptées

A chaque nouvelle rentrée scolaire, des milliers de parents se posent la question de savoir quelles activités sportives seraient les mieux adaptées à leurs enfants et appréciées par ces derniers. Et cette question est d’autant plus légitime lorsque votre enfant est plutôt hyperactif. Il est important de prendre en considération un certain nombre de critères.

Les sports inadaptés

Avant tout, il faut savoir qu’un enfant qui a beaucoup la bougeotte ou qui manque de concentration n’est pas obligatoirement hyperactif. Il vous faut déterminer auprès d’un pédopsychiatre si tel est le cas ou non. Sachez aussi que certaines pratiques sportives ne sont pas adaptées aux enfants hyperactifs du fait qu’il a du mal à gérer le stress occasionné par les émotions trop fortes. Ainsi, il éprouvera des difficultés à faire partie d’un groupe. Il est donc déconseillé de l’inscrire à des sports de contact tels que le judo ou la lutte ainsi qu’aux sports collectifs comme le football, le rugby ou le basket ball. Pour ces activités, la tension qui règne ainsi que le concept de combat pourraient créer une situation de crise chez l’enfant.

Les sports adaptés

Devant de tels défis, il est alors préférable de se tourner vers des sports individuels où le contact est moindre. Il pourra jouer avec d’autres enfants sans être isolé mais sans non plus être contre eux ou avec eux. Tel est le cas par exemple de l’équitation, de la gymnastique et de l’athlétisme. Une autre possibilité est la natation ou la danse. Par ailleurs, pensez à discuter à l’avance avec les éducateurs sportifs afin que ces derniers soient au courant de la situation de votre enfant. Cette démarche évite qu’il soit mis à l’index à cause d’éventuelles crises. De plus, vous pourrez leur demander s’il était possible que vous soyez présent pendant les séances.