Les enfants actuels ne sont pas à l’abri des progrès technologiques. Partout, on trouve des smartphones ou des tablettes, que ce soit à la maison ou à l’école. Heureusement, le gouvernement français a récemment décidé d’interdire l’utilisation de ces appareils dans les écoles depuis la rentrée de classe.

Toutefois, cela ne va pas empêcher les enfants de les utiliser après la sortie des classes ou encore à la maison. Les risques liés à l’utilisation de ces smartphones sont nombreux. Après les smartphones, il y a aussi les écrans TV qui selon une étude récente pourrait avoir un impact grave sur la santé des yeux des personnes.

Ci-dessous une vidéo présentant une solution permettant de surveiller ses enfants lorsqu’ils utilisent leurs smartphones :

Les effets des smartphones et tablettes

Une étude a révélé que la plupart des enfants utilisent aujourd’hui des tablettes et des smartphones. Les chiffres sont assez surprenants, puisque plus de la moitié des enfants de moins de deux ans sont confrontés à ces technologies.

Toutefois, ces appareils auraient des effets négatifs sur le développement des enfants. Lorsqu’ils dessinent par exemple sur des feuilles de papier, ils réalisent des mouvements. Ceci n’est pas le cas lorsqu’ils utilisent des tablettes. Il y aura donc un souci au niveau du développement musculaire des petits.

La situation est-elle exagérée ?

A l’ère du numérique, on ne peut pas préserver son enfant des technologies modernes. Cependant, une addiction à ces dispositifs serait risquée pour les enfants. Ainsi, il est important d’adopter les bonnes attitudes pour essayer au moins de limiter leur utilisation. D’autre part, l’accès à Internet peut nuire à vos bambins.

De plus en plus de parents mettent en place des organisations bien rodées pour protéger ses enfants des effets néfastes des technologies. Vous pouvez par exemple intégrer des applications permettant de contrôler l’utilisation des smartphones et tablettes à la maison. Désormais, ils n’ont plus le droit d’utiliser ces appareils à l’école. Cela constitue une avancée majeure.